Première approche
Postulat
Noviciat
L'engagement
Sacerdoce

Devenir Franciscain, pourquoi pas ?

« Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, suis-moi ».
(Matthieu 19, 21)


Ce que nous sommes…
Voyez l’exemple de ce jeune homme. Riche de ses 24 ans et de la fortune de son père, il jouit de l’admiration de tous, s’habille de draps fins, déclame admirablement les poètes.
Pourtant, gloire et richesses ne le satisfont pas. Un appel irrésistible le convainc de se dépouiller de ses attributs et de s’abandonner à l’amour universel de Dieu. Il se fait pauvre, parcourt le monde pour porter la bonne nouvelle des Évangiles. En ses actes et ses paroles sont la paix et la bonté.
Ce jeune homme se nommait François ; était né à Assise en 1181. Il a offert sa vie à la prière et à la Bonne Parole prêchée en vingt-deux années de voyages incessants. Parce qu’il ne se sentait pas digne du sacerdoce il demeura diacre toute sa vie.
Sa vie simple et sainte de pauvre parmi les pauvres, humble infirmier parmi les lépreux, l’éleva jusqu’à recevoir dans sa chair les Stigmates du Christ.
Ainsi naquit la communauté de saint François. Dès qu’il furent une douzaine, il proposa à ses frères et compagnons d’adopter un mode de vie empreint de simplicité, de s’unir à Dieu dans la pauvreté mais avec au cœur de Le servir.
Les frères Mineurs essayent d’être humbles, modestes et pacifiques. Ils gagnent leur vie par le travail tout en aidant ceux vers qui ils vont à trouver la paix et le goût de vivre promis par l’Évangile. Ils veulent développer l’esprit inlassable de service, de bonté et de courtoisie envers tous.


Si tu te sens proche de cet idéal,
Si, homme simple et ordinaire tu entends l’appel de Dieu,
Si tu sais ouvrir ton cœur à la souffrance des humbles,
Si la pauvreté ne t’effraie pas,
Si tu peux vivre pour l’épouser,

Si la soif de fraternité anime ta vie,
Si Dieu veut être le centre de ton existence,
Alors, tu peux marcher avec nous.


 

Où nous allons…
En France et à travers le monde, les Franciscains Conventuels vivent proches de ceux qu’ils veulent servir. L’humanité entière est destinataire de la Bonne Nouvelle du Christ
Certains d’entre-nous répandent la Bonne Nouvelle de l’Évangile, comme par le passé, mais aussi en utilisant des technologies nouvelles. La mission actuelle doit utiliser tous les moyens !
Dans la pratique, le projet de vie franciscaine est vécu par les frères selon des modes divers et leurs propres aspirations selon les besoins. Nous partageons la même foi, soutenue par la prière comme première exigence et partageons l’idéal que saint François plaçait en priorité de sa Règle : soulager la pauvreté, vivre la fraternité et transmettre le message des Evangiles.

« Proclamez que le Seigneur est bon ; glorifiez-le par vos œuvres » (Saint François)

Nous ne vivons pas coupés du monde extérieur, mais au cœur de ce monde que nous voulons aider à bâtir. Tout comme nous accueillons la réalité de ce monde telle qu’elle se présente. Nous tentons simplement de l’habiller de l’Esprit du Seigneur, de sa joie et de sa miséricorde.
Nous sommes disponibles dès lors que l’on a besoin de nous, dans l’Eglise ou dans la cité, fidèles à l’œuvre de saint François.

Si tu partages cet idéal fraternel, si tu envisages une existence religieuse de partage et de don, la communauté franciscaine pourra t’éclairer et, si tu le souhaites ardemment, t’accueillir.

Tu peux aussi consulter :
Le projet de Vie des Franciscains Conventuels de France.

Pour cela, contacte-nous :

 Franciscains Conventuels
Frère Bernard-Marie
Couvent Saint Bonaventure
3, rue Barbès
11100 Narbonne
Téléphone : 04 68 42 30 23
Courriel : frabona@club-internet.fr